SOS Femmes Solidarité 67 - 3919 Appel anonyme et gratuit

Publié le 27/08/2017 à 08:31

Lors de notre réunion de juin dernier, nous avons eu le plaisir d'accueillir trois représentants de l’association Femmes Solidarité 67 qui nous ont présenté cette association et ses actions d’accueil, d’aides, d’écoute, de conseils et d’hébergement aux femmes victimes de violence.

 

Le 3919 est mis à la disposition des victimes de violences, l'appel est anonyme est gratuit

 

SOS Femmes Solidarité lutte contre toutes les formes de violences faites aux femmes, qu'elles soient d'ordre physique, sexuel, économique, morale, psychologique pour en rompre le cycle et restaurer une citoyenneté mise à mal par ces violences souvent combinées. 

 

Pour ce faire, différentes structures existent.


Le centre Flora Tristan a pour mission principale d’accompagner sur une durée de 18 mois maximum des femmes victimes de violences conjugales ayant dû quitter leur domicile. Cet accompagnement a pour but de les aider à accéder ou à recouvrer leur autonomie personnelle ou sociale. Le CHRS Flora Tristan est animé par une équipe pluridisciplinaire composée d'éducatrices/teurs spécialisés, d'une assistante sociale, d'une conseillère en économie sociale et familiale et d'une psychologue. L'ensemble de ces professionnels concourent à la qualité de la prise en charge et au bien-être des femmes hébergées, notamment en leur proposant, au-delà du suivi individualisé, des ateliers collectifs. Une partie de ces ateliers sont animés ou co-animés avec des bénévoles de l'association. 

La maison relais s'adresse à des femmes en général de plus de 50 ans. Celles-ci sont quasiment coupées de toute vie en société, peuvent présenter des problèmatiques mentales, souffrent d'addiction essentiellement à l'alcool et aux médicaments. Cette structure leur permet de retrouver des repères, d'accepter une vie en commun, de retrouver petit à petit une certaine autonomie.

L'accueil de jour est un espace d'écoute, de soutien, d'orientation et d'accompagnement. Les femmes peuvent s'y présenter avec ou sans rendez-vous, ou tout simplement téléphoner. Le 3919, numéro national, les redige vers la structure de Strasbourg située 5 Rue Sellenick.

 

Soutenir une victime est très difficile. Même quand vous êtes témoin direct de la violence qu'elle subit, la victime peut vous demander de ne rien en dire ou vous vous posez la question de savoir s'il est légitime pour vous de vous immiscer dans la vie d'un couple qui n'est pas le vôtre, etc.

 

Quoi qu'il en soit, des petits réflexes permettent de stopper la violence, voire de sauver une vie... Ainsi, si vous entendez des cris, des coups, n'hésitez pas à appeler la Police ou la Gendarmerie.

 

Vous pouvez aussi intervenir en donnant les adresses et les numéros de téléphone présents sur le site http://www.sosfemmessolidarite67.org/ à une victime. Elle saura alors à qui s'adresser quand elle le voudra ou quand elle le pourra.

 

L’enquête nationale sur les violences envers les femmes en France (ENVEFF), a montré que les femmes victimes d’agressions physiques au cours des douze derniers mois se confiaient au médecin (24 % des cas), à la police et la gendarmerie (13 % des cas), la justice ou les associations. Ainsi donc tous les professionnel-le-s de la santé, du social, de la Police ou de la Justice sont concerné-es par le phénomène des violences conjugales.

 

Un grand merci à Dominique Guillien-Isenmann, présidente de la Fédération Nationale Solidarité Femmes,  Geneviève Louisadat, , présidente de SOS Strasbourg et Thomas Foehrlé, directeur de SOS Femmes Solidarité à Strasbourg pour cette conférence.

 

 

Le club de Strasbourg a décidé d’associer Femmes solidarité 67 à l’opération cinéma de fin 2017.

 

 

Lire la suite

Club de Cognac : notre Présidente marraine de Jessica Hadjis-Van Thiel

Publié le 25/06/2017 à 21:13

Notre présidente Christine de Grossouvre s'est rendue fin mai à Cognac pour l'intronisation de Jessica Hadjis-Van Thiel, nouvelle recrue de ce club. 

 

Les membres de Strasbourg s'associent aux membres de Cognac pour lui souhaiter la bienvenue !

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Remise de 4000 € à l'Arche de Strasbourg

Publié le 25/06/2017 à 19:13

Le chèque représentant le bénéfice de l'exposition-vente du 5 novembre au profit de l'Arche a été remis en présence des artistes Cécile Duchêne-Malissin et  Stéphanie Monnier-Galloni par Françoise Férey, vice-présidente, à  Mme Virginie Kieninger, représentant les Amis de l'Arche en Alsace.

 

                                 

 

Un mode de vie communautaire

 

L'Arche, ce sont des lieux où vivent ensemble des personnes en situation de handicap mental, des salariés et des volontaires qui les accompagnent. La spécificité de l'Arche réside dans ce mode de vie communautaire qui regroupe plusieurs maisons insérées dans une ville ou un village. L'Association des Amis de l'Arche en Alsace est à l'origine de ce projet, insprié par Jean Vanier, qui il y a 50 ans, créa la première communauté de vie pour les personnes avec handicap mental. Aujourd'hui, il en existe dans presque tous les pays du monde et elles permettent à ceux en situation de handicap de vivre en citoyens responsables, avec l'aide de bénévoles qui s'engagent à leurs côtés sur ce chemin d'autonomie.

 

Exposition vente d'oeuvres d'art à Strasbourg

 

Cinq jeunes femmes talentueuses ont offert 40 % du prix de vente de leurs oeuvres lors de l'exposition-vente organisée par le club de Strasbourg.

C'est grâce à la vente des peintures, dessins, sculptures et céramiques de ces artistes ainsi que par des dons et une tombola, qu'un espace café-rencontre s'installera au pied de l'une des trois résidences. Il favorisera "la vie ensemble" et l'élargira au quartier et à la cité. La première pierre de cet ensemble a été posée en fin d'année 2016. C'est au financement de l'équipement de ce lieu de rencontre qu'ont été destinées les sommes conséquentes récoltées lors de cette manifestation qui a attiré une foule nombreuse. De quoi donner tout son sens au parage des richesses que chacun possède qu'il soit ou non tout à fait valide.

Une bourse de 300 euros a également été attribuée à Chloé BERTRON, élève de la Haute Ecole des Arts du Rhin pour créer l'illustration de l'invitation à cette manifestation artistique et mettre en avant un nouveau talent de femme !

 

Lire la suite

Prochaines rencontres internationales

Publié le 06/06/2017 à 08:08

 CONVENTION INTERNATIONALE 2017 : Florence  Italie

 

Inscriptions : http://www.soroptimistflorence2017.com/fr/

 

 

 

 

 

 

 

Convention 2019 : Kuala Lumpur 18 -21 juillet

 

 

 

Lire la suite

Rencontre franco-allemande à Murgtal

Publié le 06/06/2017 à 07:51

Avec un plaisir renouvelé, le Club de Strasbourg a fêté le 8 avril avec le Club de Murgtal en Bade leur25e anniversaire.

 

Nos amies Allemandes nous ont reçues à la galerie « die Fruchthalle » de Rastatt : ce café de bienvenue a permis de rencontrer les Amies Soroptimist des Clubs de Mulhouse, Besançon …. ainsi que les amies des Clubs allemands avec lesquels nous entretenons des liens d’amitié depuis des années.

 

Nous avons pu admirer les œuvres photographiques de Susanne Neiss qui nous a les présentées et l’après-midi se termina par un concert d’orgue dans la belle église baroque de Rastatt avec Lydia Schimmer.

 

Ces rencontres Soroptimist transfrontalières permettent de confronter les projets,de découvrir des talents de femmes, de promouvoir nos valeurs.

 

 

Lire la suite

Première boîte à lire à Strasbourg

Publié le 28/03/2017 à 13:22
Jeudi le 16 mars a été mise en place la première boîte à lire à Strasbourg.
 
Une quarantaine de livres pour les enfants, les adolescents et les adultes ont été déposés dans la boîte qui a été accueillie par notre amie Annick Doly Bressieux, dermatologue.
 
Tous les livres ont été marqués avec le logo soroptimist.
L'affiche a été apposée sur le couvercle de la boîte.
 
Un cahier dans  lequel tous les livres sont répertoriés permettra de suivre la vie de la boîte: livres déposés, livres empruntés, livres restitués.
 
Après avoir fait un état des lieux dans quelques semaines, nous comptons ouvrir d'autres boîtes dans d'autres lieux. Nous disposons de nombreux ouvrages en réserve, grâce à la générosité et à la mobilisation des membres du club pour alimenter les boîtes.
 
 
 
 
 
Lire la suite

8 mars 2017 - Jounée internationale des femmes

Publié le 08/03/2017 à 13:30

L’ONU Femmes définit chaque année une thématique différente.

 

Le thème choisi pour 2017 est : « Les femmes dans un monde du travail en évolution : une planète 50 - 50 d’ici 2030 ».

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Un samedi Soroptimist studieux

Publié le 05/02/2017 à 15:20

Le 4 février 2017, les clubs de Strasbourg et Mulhouse se réunissaient à la Maison des associations pour suivre une formation de présentation du Soroptimist International : valeurs, fonctionnement international et national, enjeux et objectifs, outils, bourses, communication et extranet.

 

Initiée par Evelyne Para, cette journée de formation dirigée par Véronique Stackler et Frédérique Pecqueux a été une piqûre de rappel pour les plus anciennes, une mise à niveau pour d'autres et un véritable besoin pour les nouveaux membres.

 

Un grand merci à nos deux formatrices pour les explications claires appuyées par un PowerPoint précis et très bien réalisé. Merci également à notre Vice-présidente Nord-Est Hélène Philippidès.

 

 

 

 

 

Lire la suite

Technologies et droits de l'Homme : les enjeux dans le domaine biomédical

Publié le 05/02/2017 à 13:14

Le 31 janvier 2017 nous avons eu le plaisir d'accueillir Mme Laurence LWOFF, Responsable de la bioéthique au Conseil de l’Europe, qui a nous a proposé une conférence sur le thème « Technologies et droits de l'Homme : les enjeux dans le domaine biomédical ».

 

Les avancées de la médecine soulèvent de nombreuses questions qui nous concernent tous en tant que patient ou professionnel mais aussi en tant que membre d'une société :

Peut-on utiliser, à des fins de recherche, des échantillons prélevés sur une personne dans le cadre de soins ? Puis-je refuser de me soumettre à un test génétique demandé par mon futur employeur ou puis-je choisir le sexe de mon enfant ? Peut-on effectuer un traitement à un patient qui le refuse alors que ce traitement est le seul à pouvoir lui sauver la vie ? Peut-on procéder dans d’autres pays à des recherches médicales qui ne seraient pas acceptées chez nous parce qu'elles présentent un haut risque pour les participants ? La liste de ces interrogations s'allonge inexorablement devant la rapidité spectaculaire des avancées médicales et des technologies qui y sont associées.

 

Le rôle de la bioéthique est ici crucial : définir un cadre pour prévenir les abus sans entraver les bienfaits des nouvelles découvertes.

 

La bioéthique est en premier lieu une réflexion pluridisciplinaire et pluraliste sur les sciences et les techniques dans le domaine biomédical, qui doit tenir compte de leur caractère évolutif. La composition du DH-BIO au Conseil de l'Europe, qui réunit les représentants des 47 Etats membres, reflète cette pluridisciplinarité en rassemblant les différentes expertises dans les domaines concernés notamment les droits de l'Homme, la biologie et la médecine.

 

La Convention d'Oviedo, qui a fêté ses 10 ans en 2009, a été rédigée pour la protection des droits de l'homme et de la dignité de l'être humain à l'égard des applications de la biologie et de la médecine. Son but est de protéger l'être humain dans sa dignité et son identité, et de garantir à toute personne, sans discrimination, le respect de son intégrité et de ses autres libertés et droits fondamentaux. Considérée comme le traité européen sur les droits des patients, la convention traite également de manière spécifique de la recherche biomédicale, de la génétique et de la transplantation d'organes et de tissus. 

 

Cette Convention est le seul instrument juridique international contraignant pour la protection des droits de l’Homme dans le domaine biomédical. 

 

Laurence LWOFF a insisté sur l'importance de la participation citoyenne à cette réflexion essentielle. Le forum européen de bioéthique qui se tient chaque année à Strasbourg est l'un des outils possibles pour se joindre à ce débat. (http://www.forumeuropeendebioethique.eu/).

 

Nos sincères remerciements à Laurence LWOFF pour cette conférence passionnante qui nous a permis de mieux appréhender les enjeux majeurs de la bioéthique. Une discussion s'en est suivie concernant notamment la protection des données personnelles via les applications dites de bien-être de nos smartphones.

http://www.coe.int/fr/web/bioethics

 

 

 

Lire la suite

Marie-Antoinette OETTINGER

Publié le 01/02/2017 à 13:17
Les membres du Club SI de Strasbourg ont la tristesse de vous annoncer le départ de leur amie, Marie-Antoinette Oettinger.
 
Elles garderont d’elle le souvenir d’une Soroptimiste de coeur, exemplaire et  profondément impliquée dans le Soroptimist pendant de très longues années.
 
Femme d’une grande culture, tant scientifique que littéraire et remarquable cavalière; sa sensibilité et son charisme indéniables, la portait vers les autres et leur écoute.
 
Passionnée, courageuse et digne jusqu’au bout, elle était la “classe” incarnée : une vraie Grande Dame.
 
Puisse-t-elle être partie en toute quiétude vers ce rivage qu’elle ne redoutait pas.
 
Juillet 2016
 
 
 
 
 
 Juin 2014
 
Lire la suite